Europe Ministère de la Culture et de la Communication Région Réunion Le Port Consiel général de La Réunion

[a] Stratégie internationale de l'ESA Réunion : généralités


Située au cœur de l'océan Indien et au carrefour des cultures, des religions et des langues, l'ESA Réunion est membre de l'A.U.F. et seul établissement public français d'enseignement supérieur artistique de la région. L'école applique l'enseignement de la création par la création et ses cours, conférences et workshops, assurés par des enseignants, des artistes confirmés et des chercheurs de toutes origines et nationalités, amènent l'étudiant à construire un projet individuel artistique et professionnel. Notre école montre son ouverture au monde en organisation des voyages d'étude et des stages en milieu professionnel international, de même qu'en accueillant depuis quelques années déjà des étudiants étrangers venant des Comores, de Maurice, de Madagascar, de Chine et du Mozambique.

Lors du récent passage de notre école d'un statut associatif au statut d'établissement public de coopération culturelle (EPCC) en 2011, et en raison de l'intensification des échanges culturels et artistiques dans l'océan Indien ces dernières années, la politique d'internationalisation et de modernisation à travers l'extérieur font désormais partie de nos stratégies principales. L'établissement d'un service de Relations Internationales depuis 2012 et l'adaptation des enseignements au système ECTS en témoignent. En effet, l'ouverture sur l'ailleurs est vitale pour notre établissement français d'outre-mer. Les étudiants et le personnel de l'ESA Réunion ne peuvent profiter des mêmes possibilités de déplacements qu'en Europe ou ailleurs dans l'espace continental. La limite au mouvement, mais aussi la grande diversité ethnoculturelle de La Réunion font donc de la mobilité internationale un enjeu interculturel primordial.

Des accords de coopération avec des établissements d'enseignement supérieur (EES) étrangers ont déjà été signés (Ecole d'Art de Jalisco, Mexique; Universidade Federal do Rio de Janeiro; University of the Witwatersrand de

Johannesburg) et d'autres sont en cours de finalisation (PSTU Hyderabad, Inde; Mahatma Gandhi Institute, Ile Maurice). L'ESA Réunion s'inscrit aussi dans une collaboration durable avec l'ILCAA de Tokyo qui a donné lieu à un colloque international à l'école en novembre 2012 et qui est suivi d'autres projets de recherche et d'exposition. Des projets de recherche avec l'université du Witwatersrand sont en cours et un voyage d'étude a été réalisé pour des étudiants de Master 1 en octobre 2013.

Comme l'ESA Réunion est pour la première fois titulaire de la Charte Erasmus 2013/14, sa participation à des actions du programme « Erasmus 2014-20 » permettra de renforcer cette stratégie et facilitera le développement d'échanges avec d'autres partenaires. En ce sens, suite à la signature d'accords bilatéraux depuis 2012, nous jouissons dorénavant des partenaires européens suivants : Universitat Politècnica de València, Escuela de Arte y Superior de Diseno Alicante, Escuela de Arte de Oviedo, (Espagne), Ecole supérieure des arts Saint-Luc Liège, Ecole nationale supérieure des Arts visuels de La Cambre Bruxelles (Belgique), Nottingham Trent University, Cardiff Metropolitan University, Norwich University of the Arts (Angleterre), Hochschule für Bildende Künste Hamburg, Universität Kassel, Staatliche Akademie der Bildenden Künste Karlsruhe (Allemagne), Academia Albertina delle belle Arte di Torino (Italie), Akademie der Bildenden Künste Wien (Autriche), VIA University College, Viborg (Danemark). D'autres coopérations sont en négociation.

Notre stratégie d'internationalisation et de mobilité s'inscrit donc dans un réel souhait (et potentiel) de médiation Nord-Sud et Sud-Sud afin de rendre plus ‘fluide' les échanges réciproques, artistiques et scientifiques, entre l'Union Européenne (UE) et notamment les pays de l'océan Indien.

Objectifs-clés internationaux à moyen terme:
- Consolider le réseau dans l'UE avec le Programme "Erasmus 2014-20" et pérenniser les partenariats actuels dans un souci de réciprocité
o Objectif: par année, 10-15 mobilités étudiantes "out" en Master 1; 10-15 mobilités "in". Rendre la mobilité internationale d'au moins 3 mois obligatoire en Master 1
- Investir le volet "Stage étudiants à l'étranger" du programme Erasmus, en vue d'une professionnalisation plus importante de la mobilité internationale
- Extension du réseau de coopération international selon les axes « Nord-Sud » (Scandinavie, Québec) et « Sud-Sud » (Australie, Namibie, Chine, Cambodge)


[b] Stratégie internationale de l'ESA Réunion : organisation et mise en œuvre de projets de dans l'enseignement/formation en lien avec des projets dans le cadre du Programme "Erasmus 2014-20"

L'ESA Réunion est depuis 2013/14 pour la première fois titulaire de la Charte Erasmus pour des actions de mobilité à réaliser. L'existence d'accords de coopération avec des EES non-européens a jusqu'à présent mené à des voyages d'étude, des interventions pédagogiques de courte durée, des résidences d'artistes et des projets artistiques et culturels avec d'autres acteurs (Alliance et Institut français, FRACs, divers musées et centres d'art, etc.), mais pas encore à des séjours d'étude prolongés (style ‘Erasmus') pour des étudiants. Il en est de même au niveau de la formation du personnel enseignant, administratif et technique qui s'est jusqu'alors restreinte à l'espace insulaire ou métropolitain. L'année 2013/14 a alors vue l'introduction de la mobilité étudiante à des fins d'étude (SMS), la mobilité d'enseignement (STA) et la mobilité de formation (STT), toutes ayant trouvé un écho très favorable de la part au sein de l'école.

L'ESA Réunion aspire donc vivement à ce que l'activité internationale entamée à travers la détention de la Charte Erasmus 2013/14 qui aura inauguré plusieurs actions de mobilités à l'ESA Réunion et qui a d'ores et déjà un effet de dynamisation important dans la manifeste stratégie de modernisation et d'internationalisation de l'école soit suivie pour la période 2014-20 afin de développer et consolider cette stratégie, aussi avec des pays tiers.

Ont été signés jusqu'alors des accords bilatéraux en UE avec 14 EES et ailleurs dans le monde avec 4 EES, avec 5 autres partenariats étant en négociation actuellement. En raison de la jeunesse de nos structures internationales, notre priorité sera donc d'abord d'investir des actions de mobilités qui s'inscrivent dans des accords bilatéraux. Or, des projets de coopération en réseau et des enseignements intégrés transnationaux existent, sur le plan Sud-Sud et dans la zone de l'océan Indien notamment. Sera alors envisageable, à moyen terme, une coopération transnationale Maurice-Réunion-Afrique du Sud avec l'ESA Réunion - école institutionnellement du Nord et géographiquement au Sud – comme maillon de dynamisation et de médiatisation. Un tel réseau indianocéanique pourra être complété par notre partenaire indien et, à plus long terme, par une coopération avec un EES australien.

[c] Impact escompté de la participation au Programme « Erasmus 2014-20 » sur la modernisation de l'ESA Réunion (sélection)


[1] Augmenter les niveaux de qualification :
- L'école accueille des étudiants de toutes filières, de toutes origines sociales et ses effectifs sont mixtes (65% filles, 35% garçons). Elle œuvre activement à augmenter le niveau de qualification auprès des jeunes Réunionnais. L'ESA Réunion est fortement impliquée dans le tissu local et de nombreuses collaborations avec des établissements scolaires créent des ponts et des possibilités de continuités entre le primaire, le secondaire et le supérieur.
- Nous sommes le seul établissement public français d'enseignement supérieur artistique dans l'océan Indien. Notre présence à un effet de catalyseur auprès de jeunes d'autres pays de la zone, dont nous attirons tous les ans de plus en plus pour nos formations
- Les étudiants dans le cursus de Master, récemment introduit à l'ESA Réunion et agréé par le ministère de l'Enseignement et de la Recherche, seront parmi les premiers bénéficiaires de la mobilité d'étude.
- L'insertion professionnelle de nos étudiants est actuellement dans la moyenne nationale. La nouvelle participation à des programmes de mobilité enrichira sans aucun doute les compétences interculturelles des étudiants et augmentera leur employabilité.

[2] Améliorer la qualité et la pertinence de l'enseignement:
- Augmentation des activités de recherche : actuellement, quatre chercheurs auteurs d'une thèse de doctorat, publiant activement et participant à des projets de recherche. Objectifs à court et moyen terme : augmentation de chercheurs dans l'équipe.
- Diversification de l'offre de cours au sein des différentes options du DNAP et du DNSEP
- Mise en place d'enseignements en anglais pour le cursus M1 et M2
- Augmenter des interventions pédagogiques (workshops, atelier, conférences...) mutuelles avec nos EES partenaires
- Enrichissement de la pédagogie des enseignements à travers la mobilité STA effectuée auprès d'un EES partenaire
- Enrichissement pédagogique à travers des enseignants en mobilité entrante

[3] Relever la qualité grâce à la mobilité et à la coopération:
- Encourager la mobilité de formation internationale du personnel de l'école (STT), une innovation à l'ESA Réunion
- Encourager les chercheurs actifs de l'école à poursuivre leurs activités de recherche et à développer leur réseau international

[4] Activer le triangle de la connaissance :
- Insertion importante dans le tissu économique, social et culturel de l'île à travers des partenariats (festivals, expositions, conférences) avec des entreprises et autorités régionales, notamment grâce à notre service de Communication. Objectif: professionnaliser les étudiants pour en faire des acteurs sociaux de demain
- Continuer et intensifier la collaboration entre la recherche/pédagogie de l'école et le tissu associatif et institutionnel de l'ile : l'ESA Réunion est partenaire actif du Festival du Film d'Afrique et des Iles (Le Port), du Festival Electropicales (Saint Denis)…

[5] Améliorer la gouvernance et le financement :
- Notre politique international s'inscrit dans une logique de cofinancement : mécénat, programmes d'aide à la mobilité internationale de la Région Réunion.
- Forte augmentation du mécénat et de la taxe d'apprentissage
 

Facebook