Europe Ministère de la Culture et de la Communication Région Réunion Le Port Consiel général de La Réunion
 
DNSEP & DNA

Du 17 au 21 juin, les 10 étudiant.e.s de 5e année passaient leur DNSEP (Diplôme national supérieur d'expression plastique) devant les membres du jury composés de Tania Vladova, Présidente, Docteure de l'EHESS en Art et Littérature
Bernhard Rüdiger, artiste plasticien, enseignant à l'ENSBA de Lyon, Emilie Schalck, artiste plasticienne, Vincent Fontano, Directeur de compagnie, auteur, réalisateur
Myriam Omar Awadi, enseignante à l'ESA Réunion et Cédric Mong-Hy, enseignant à l'ESA Réunion – Docteur en Lettres modernes.

pour le DNSEP

Yann Colleu, avec mention
Mickaël Brandon Gercara, avec les félicitations du jury
Kelly Goulas, avec mention
Anaëlle Emma
Larissa Palaya
Auriane Robert
Nina Sanchez
Lucile Simiand 

8 ont été admis dont 1 avec les félicitations du jury et 2 avec mentions spéciales
Les épreuves ont eu lieu à l'ESA et à La Friche ont fait 80% de réussite.

* * *

Puis du 24 au 28 juin, ce fut au tour des 16 étudiants de 3e année qui se présentaient au DNA (Diplôme national d'art) devant un jury composé de Bernhard Rüdiger, Président, artiste plasticien, enseignant à l'ENSBA de Lyon, Tania Vladova, Docteure de l'EHESS en Art et Littérature et de Christophe Dennemont, Enseignant à l'ESA Réunion

Pour le DNA

Laurent Ajaguin, avec les félicitations du jury
Aina Jo Anna Harimanjato
Mérédith Hoareau
Cirelly Kajajian, avec mention
Camille Maillot, avec les félicitations du jury
Anie Matois
Mohana Pajaniaye
Yannick Perianayagom, avec les félicitations du jury
Emmanuel Pingret
Lisa Poïnambalom
Kevin Sivagamy
Wendy Therméa
Kenny Toinette
Enzo Winum, avec mention
Lindy Vingataretty

 

15 d'entre eux ont obtenu le sésame dont 3 avec les félicitations du jury et 1 avec une mention spéciale
Les épreuves ont eu lieu à l'ESA et à La Friche ont fait 93,75% de réussite

Bravo à tous les lauréats

Biographies des membres du jury

Tania Vladova, Présidente,
Docteure en Arts et Littérature (EHESS) et professeur d'Esthétique à l'Ecole supérieure d'art et design Le Havre/Rouen (l'ESADHaR). Ses recherches portent sur la théorie des images et sur les rapports entre art et savoir. Membre du labo « Voir », dernièrement elle a co-organisé avec Colette Hyvrard le colloque international L'Image sans qualités (Rouen, 2018), et a édité le volume « Après le tournant iconique » (Images Re-vues, hors série n°5, automne 2017).
Parmi ses publications récentes figurent « L'image des grandes découvertes : lieu de la sérendipité ? » (Image et savoir, Université de la Réunion, 2018), « August Schmarsow et la Kunstwissenschaft, à partir des Congrès internationaux d'esthétique », Zeitschrift für Ästhetik und allgemeine Kunstwissenschaft (vol. 61, 2, 2016), « Luigi Pirandello: la voix du théâtre face à la machine qui parle » (Annuaire théâtral, Université de Montréal, n°55-56, printemps 2016).
Tania Vladova a édité le volume Paysages sonores (Images Re-vues n°7, 2009) et co-édité, avec A. Beyer et D. Cohn, le volume Esthétique et science de l'art (Trivium n°6, 2010). Elle a également participé à l'édition et rédigé les notices Dramatique, Expression, Geste, Théâtralité et Performance du Dictionnaire d'esthétique et de philosophie de l'art (éds. J. Morizot, R. Pouivet, A. Colin, 2007). Depuis 2005, elle est auteur régulier pour la revue Critique d'art

• Bernhard Rüdiger,
Artiste plasticien, théoricien, écrivain né en 1964 à Rome et enseignant à l'ENSBA de Lyon
À ses débuts en Italie, il travaille à La Casa degli artisti de Milan, fondée par Luciano Fabro, Jole de Sanna et Hidetoshi Nagasawa (1981). Il est diplômé de l'Accademia di Belle Arti Brera de Milan au milieu des années 80, années durant lesquelles il est le témoin des cours de l'artiste italien Luciano Fabro, qui avait une chaire dans cette université. Rédacteur de la revue Tirracorendo, il est co-fondateur de la galerie d'artistes Lo Spazio di Via Lazzaro Palazzi, un lieu actif de la scène milanaise de 1989 à 1993. Il vit à Paris depuis 1994 et après avoir été artiste résident à l'école d'art de Bourges, puis successivement professeur à l'école d'art de Tours, de Valenciennes, il enseigne actuellement à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon.
Bernhard Rüdiger est représenté par la galerie parisienne Michel Rein. Il s'est fait connaître en France par l'installation en 1995 au F.R.A.C Centre d'une œuvre monumentale, La Poésie.
Depuis 1985, il participe à de nombreuses expositions collectives (Le Magasin, Grenoble, 1992, Biennale de Venise, 1993 ; Le Nouveau Musée, Villeurbanne, 1995, Quadriennale de Rome, 1996 et 2008) et personnelles (La Box, Bourges, 1994 ; Centre de Création Contemporaine, Tours, 1996 ; CRUCE, Madrid, 2002 ; Traversée Zeitgenössische Kunst, Munich, 2008 ; Galerie des Multiples, Paris, 2011).
Les œuvres de Bernhard Rüdiger confrontent le visiteur à une expérience physique mettant en jeu l'objet, le corps et l'espace. À la fois sculptures, maquettes monumentales et architectures, ses œuvres cherchent, par leur agencement spatial et sonore méticuleux, à faire résonner l'histoire.

• Emilie Schalck,
Artiste plasticienne, professeur indépendante d'arts plastiques et cinéma, Émilie Schalck utilise les médiums comme posture propre et constitue des strates protéiformes comme système de données et de forme à aspect combinatoire dont la question est le dé-placement. Elle reconstitue des espaces anxiogènes submergés par des documents d'archives souvent froissés ou raturés. Elle écrit et réalise également des films mélangeant des techniques et des artifices de l'histoire du cinéma, ainsi que des images issues de la culture populaire. Récemment, Émilie Schalck a porté un vif intérêt au papier qu'elle découpe en fines dentelles, dont l'ombre portée regorge de surprises.
Émilie Schalck a notamment exposé en tant qu'artiste ou présenté des projets en tant que commissaire d'exposition et pour certains en collaboration au centre d'art Rurart, à Mains d'Œuvres à Saint- Ouen, à Glassbox, au Théâtre de la Cité Internationale, au Casino Luxembourg - Forum d'art contemporain, à la fondation Merz à Turin, à la Plataforma Revólver à Lisbonne et au Potager du Roi à Versailles.

• Vincent Fontano,
Vincent Fontano, auteur, metteur en scène et dramaturge réunionnais, il a été formé par le conservatoire de La Réunion. Il fait partie de l'aventure "Je me souviens de vous" en qualité d'assistant, aux côtés de Didier Ruiz.

Myriam Omar Awadi,
Née en 1983 à Paris, Myriam vit et travaille actuellement à l'île de la Réunion où elle développe une pratique tournée vers divers médiums (dessin, performance, vidéo, céramique, installation…). Souvent en porte-à-faux par rapport à la question de la représentativité, Myriam Omar Awadi joue plutôt sur la notion d'écriture, l'écriture de la quotidienneté, de pratiques et de croyances culturelles. Son œuvre s'appuie sur les fondements du rite et de l'espace rituel, c'est-à-dire qu'elle repose sur l'idée qu'une simple posture peut s'avérer signifiante, pleine de sens. Caractérisé par une esthétique ténue et une poésie du langage, son travail explore les questions de la vacuité, de l'attente et de l'altération de l'expérience du temps. Myriam Omar Awadi a obtenu son DNAP à L'École supérieure d'art de Brest avant de soutenir son DNSEP à L'ESA Réunion. Elle expose régulièrement ses œuvres sur l'île de la Réunion et a présenté son travail à Bombay et New Delhi, Hong-kong, Bangkok, Johannesburg et Paris.

• Cédric Mong-Hy,
Chercheur enseignant. Né en 1979 à Tamatave (Madagascar). Diplômé des Beaux-Arts de La Réunion et docteur ès Lettres. Essayiste, écrivain. Chercheur associé au Centre de Recherche Littéraire et Historique de l'Océan Indien (EA 4078) de l'Université de La Réunion. Ses centres d'intérêts se portent notamment sur les théories de la complexité et la façon dont celles-ci peuvent féconder une réflexion interdisciplinaire mêlant l'art, la littérature et les sciences humaines et naturelles. Déjà paru : Bataille cosmique - Georges Bataille : du système de la nature à la nature de la culture, Paris, Nouvelles Editions Lignes, coll. "Fins de la philosophie", 2012.

• Christophe Dennemont,
Artiste plasticien, né en 1977, il est diplômé de l'Ecole Supérieure des Beaux-arts de Marseille. Principalement orientée vers la peinture, le texte et le dessin, sa pratique s'intéresse à l'inconscient collectif et produit des combinaisons visuelles expressives, chroniques d'un imaginaire insulaire au sein d'un monde globalisé. Cristof Dènmont est également l'un des membres fondateurs du Collectif aléAAA avec lequel il expérimente de nouvelles approches artistiques en confrontant dessin, installation et spectacle vivant.

 

Facebook